Accueil » Carnet » Mobiles en folie

Mobiles en folie

Il n’y a pas que les doudous qui font plaisir aux bébés (et aux parents). Dans les idées mignonnes et qui occupent bien les nouveau-nés, voici les mobiles. C’est un projet assez rapide à faire, même s’il est minutieux. Et l’avantage, c’est qu’on peut assez facilement les accorder à la déco de la future chambre en variant les formes et les couleurs.

J’en ai fabriqué 4 en tout, en affinant ma méthode à chaque fois selon les projets, que ce soit au niveau de la structure de fixation ou des petits éléments décoratifs.

Les structure de fixation

Pour les premiers, j’ai bricolé quelque chose avec 2 baguettes de bois attachées au milieu, puis j’ai fait pendre chaque petit élément avec du fil coton. Bon, le souci, c’était l’équilibrage de l’ensemble. Pas facile de trouver une position vraiment droite, la position de chaque pièce devant être calée au millimètre. J’ai fini par ajouter des encoches sur le bois pour que les fils ne glissent pas, en prenant le temps de bien tout placer. Par contre, ça donne un ensemble qui bouge beaucoup au moindre mouvement, pour le plus grand plaisir des bébés.

Le mobile d’Alicia

Après avoir cherché de l’inspiration pour une structure plus stable et simple à mettre en place, j’ai opté pour l’utilisation d’un cercle en bois (de broderie). Plusieurs éléments par fil en variant la hauteur, fixés sur le cercle et qui se rejoignent au centre pour la fixation, et le tour est joué. Bon, ça bouge encore un peu selon l’emplacement des nœuds, mais c’est beaucoup mieux. J’en ai profité pour rajouter un peu de piment en tressant 3 fils de couleurs différentes, ainsi que quelques perles assorties.

Le mobile de Kéziah

Les éléments de décoration

J’ai toujours beaucoup aimé travailler la feutrine, pour la facilité de découpe et d’assemblage (pas de bords qui s’effilochent) et l’infinité de couleurs existantes. Une fois le thème du mobile défini, on peut laisser libre court à son imagination pour les formes. Bon, c’est utile, d’avoir un bon dessinateur à la maison, mais on trouve aussi de tout sur internet. Pour assembler chaque forme, j’ai utilisé le point de feston. Même s’il est un peu long à faire, comme toute couture à la main, j’adore le résultat, surtout avec du fil contrastant.

L’univers fantastique du mobile de Lucie

Pour mon dernier mobile, l’inspiration de la chambre était plutôt scandinave avec des couleurs et des formes choisies avec soin. J’ai donc pioché dans des tissus en coton aux motifs géométriques assortis pour un résultat tout doux. Pour l’assemblage, rien de très compliqué, une couture à la machine endroit contre endroit puis une fois retourné et rembourré, une dernière couture à quelques mm du bord pour donner une jolie forme bien définie.

Les étoiles de Joshua

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *